Université de Bordeaux
FHU SMARTProjet transdisciplinaire sur la maladie des petites artères
Cluster of excellence

Pr François Tison

Pr François Tison

Pr François Tison est Professeur de Neurologie au Centre Hospitalier Universitaire de Bordeaux. Il est coordinateur du Centre d'Excellence pour les maladies Neurodégéneratives de Bordeaux (BIND), directeur de l'Institut des Maladies Neurodégénératives - branche clinique (IMNc), du Centre Mémoire de Ressources et de Recherche (CMRR), de l'Unité de Motricité dans le service Neurologie Clinique et directeur adjoint de l'Institut des Maladies Neurodégénératives (IMN, CNRS UMR 5293).


Curriculum Vitae


Pr François Tison, né en 1962, est Professeur de Neurologie à l'Université de Bordeaux (UB) - Consultant neurologue au Centre Hospitalier Universitaire de Bordeaux (CHU de Bordeaux, CHU-B). Il est coordinateur du Centre d'Excellence des maladies neurodégénératives de Bordeaux (BIND) et chef de la branche clinique de l'Institut des Maladies Neurodégénératives (IMNc), du Centre Mémoire de Ressources et de Recherche (CMRR) et de l'unité de Motricité du service de Neurologie clinique (CHU de Bordeaux) et directeur adjoint de l'Institut des Maladies Neurodégénératives (IMN, CNRS UMR 5293). Il enseigne la neurologie à l'UB depuis 1998 et est membre du Conseil national des universités (section de neurologie). Il a mené sa carrière clinique et de recherche dans le domaine des maladies neurodégénératives, en particulier de la maladie de Parkinson et des syndromes apparentés. En ce qui concerne les soins du patient, il a créé en 1998 l'unité des Mouvements anormaux du CHU-B, le centre de référence pour le diagnostic pré-symptomatique de la maladie de Huntington en 1994, le centre de référence pour les maladies rares de l'Atrophie MultiSystémique (AMS) en 2003, le Centre régional d'experts pour le développement professionnel en 2011. Puis, avec le Dr E. Bezard, responsable de l'UMR 5293 IMN-CNRS, il a développé l'IMNc de 2008 à 2014, dans le cadre du programme d'investissement Neurocampus à Bordeaux. En ce qui concerne sa carrière de chercheur, il a exploré plusieurs domaines de la recherche fondamentale, translationnelle, épidémiologique et clinique en maladie de Parkinson. Il a contribué à la neuro-anatomie chimique de la neurotransmission dopaminergique dans les noyaux gris centraux et a développé de nouveaux modèles animaux de parkinsonisme atypique (dégénérescence nigrostriatale). Il a également mené des études épidémiologiques sur la maladie de Parkinson (MP) et les maladies associés dans des cohortes basées sur la population. Il a coordonné en tant qu'investigateur principal ou co-investigateur des études de recherche clinique académiques, industrielles et financées par des fondations (MJFF) sur la neuro-pharmacologie, la physiopathologie et des biomarqueurs de la MP et de la maladie d'Alzheimer. Aujourd'hui, plus de 30 études de recherche clinique sont en cours à l'IMNc. Il contribue également activement aux réseaux nationaux ou européens et aux programmes financés par la CE (F-CRIN, NS-Park, réseaux de génétique de la MP, groupe d'étude E-MSA, E-Rare). Il a siégé à plusieurs comités scientifiques d’associations de patients (PD, MSA, PSP), de sociétés (Société française de neurologie, Académie américaine de neurologie, Société européenne de neurologie et Movement Disorder Society, trésorier de E-MDS). Il est l'auteur ou le co-auteur de 259 publications, dont 67 dans le cadre d'un groupe d'étude, ainsi que de 35 chapitres de manuel (l'édition de livre), H-index = 53, 11 584 citations sans auto-citations, 10% de citations = 9 (de 2009 à 2014).

Sélection de cinq références

François Tison, né en 1962, est professeur de neurologie à l'université de Bordeaux (BU) - Consultant neurologue à l'hôpital universitaire de Bordeaux (CHU de Bordeaux, CHU-B). Il est coordinateur du centre d'excellence des troubles neurodégénératifs de Bordeaux (BIND) et chef de la branche clinique de l'Institut des maladies neurodégénératives (IMNc) de la clinique de la mémoire (CMRR) et de l'unité de motricité du département de neurologie clinique (CHU de Bordeaux). et directeur adjoint de l'Institut des maladies neurodégénératives (IMN, CNRS UMR 5293). Il enseigne la neurologie à la BU depuis 1998 et est membre du Conseil national des universités (section de neurologie). Il a mené sa carrière clinique et de recherche dans le domaine des maladies neurodégénératives, en particulier de la maladie de Parkinson et des troubles connexes. En ce qui concerne les soins du patient, il a créé en 1998 l'unité des troubles du mouvement du CHU-B, le centre de référence pour le diagnostic pré-symptomatique de la maladie de Huntington en 1994, le centre de référence pour les maladies rares de l'atrophie multisystémique (MSA) en 2003, Centre régional d'experts pour le développement professionnel en 2011. Puis, avec le Dr E. Bezard, responsable de l'UMR 5293 IMN-CNRS, il a développé l'IMNc, de 2008 à 2014, dans le cadre du programme d'investissement Neurocampus à Bordeaux. En ce qui concerne sa carrière de chercheur, il a exploré plusieurs domaines de la recherche fondamentale, translationnelle, épidémiologique et clinique en MP. Il a contribué à la neuro-anatomie chimique de la neurotransmission dopaminergique dans les noyaux gris centraux et a développé de nouveaux modèles animaux de parkinsonisme atypique (dégénérescence nigrsotriatale). Il a également mené des études épidémiologiques sur la MP et les troubles associés dans des cohortes basées sur la population et a coordonné des études de recherche clinique sur la neuro-pharmacologie, la physiopathologie et des biomarqueurs de la MP et de la recherche (MJFF) sponsorisées par l'IP ou le Co-IP. Aujourd'hui, plus de 30 études de recherche clinique sont en cours à l'IMNc. Il contribue également activement aux réseaux nationaux ou européens et aux programmes financés par la CE (F-CRIN, NS-Park, réseaux de génétique de la PD, groupe d'étude E-MSA, E-Rare). Il a siégé à plusieurs comités scientifiques d’associations de patients (PD, MSA, PSP), de sociétés (Société française de neurologie, Académie américaine de neurologie, Société européenne de neurologie et MDS, trésorier de E-MDS). Il est l'auteur ou le co-auteur de 259 publications, dont 67 dans le cadre d'un groupe d'étude, ainsi que de 35 chapitres de manuel (l'édition d'un livre), H-index = 53, 11 584 citations sans citations personnelles, 10% de citations = 9 (2009-2014).

Sélection de cinq références

1. Keller, P.-H., Grondin, O., Tison, F., Gonon, F. How health professionals conceptualize and represent placebo treatment in clinical trials and how their patients understand it: Impact on validity of informed consent. PLoS ONE, 2016; 11.

2. Pérès, K., Brayne, C., Matharan, F., Grasset, L., Helmer, C., Letenneur, L., Foubert-Samier, A., Baldi, I., Tison, F.,Amieva, H., Dartigues, JF. Letenneur, et al. Trends in Prevalence of Dementia in French Farmers from Two Epidemiological Cohorts. J Am Geriatr Soc, 2017, 65: 415-420

3. Holden, JG., Cosnard, A., Laurens, B., Asselineau, J., Biotti, D., Cubizolle, S., Dupouy, S., Formaglio, M., Koric, L., Seassau, M., Tilikete, C., Vighetto, A., Tison, F.. Prodromal Alzheimer's Disease Demonstrates Increased Errors at a Simple and Automated Anti-Saccade Task. J Alzheimers Dis., 2018; 65 (4): 1209-1223.

4. Cogné, M., Auriacombe, S., Vasa, L., Tison, F., Klinger, E., Sauzéon, H., Joseph, PA., N Kaoua, B. Are visual cues helpful for virtual spatial navigation and spatial memory in patients with mild cognitive impairment or Alzheimer's disease? Neuropsychology, 2018; 32(4):385-400.

5. Planche, V., Vergnet, S., Auzou, N., Bonnet, M., Tourdias, T., Tison, F. Acute toxic limbic encephalopathy following glyphosate intoxication. Neurology. 2019



HAUT