Université de Bordeaux
FHU SMARTProjet transdisciplinaire sur la maladie des petites artères
Cluster of excellence

Pr Thomas Tourdias

Pr Thomas Tourdias

Pr Thomas Tourdias est Professeur en Neuroradiologie à l'Université de Bordeaux et Praticien Hospitalier (PU-PH) au Centre Hospitalier de Bordeaux (CHU de Bordeaux). Il est aussi membre de l'équipe "Relation Glie-Neurone" du Dr Oliet, à l'Unité INSERM U1215 Neurocentre Magendie.

 

Curriculum Vitae

Thomas Tourdias, MD PhD, né en 1978, a obtenu son doctorat en médecine en 2008 et a suivi une formation médicale en Radiologie au CHU de Bordeaux avec un accent particulier sur l'imagerie cérébrale. Il a obtenu son doctorat en Neurosciences en 2011, au cours duquel il a commencé à explorer la physiopathologie de l'inflammation cérébrale en combinant l'imagerie in vivo avec d'autres outils de la neuroscience fondamentale. Il a notamment contribué à mieux comprendre comment le canal aquaporine 4 régule l'œdème associé à l'inflammation cérébrale aiguë. Ce travail (Tourdias et al. Neuroimage 2009) a reçu un prix cum laude de la Société européenne de résonance magnétique en médecine et en biologie et le «Prix René Djindjian» pour le meilleur travail scientifique de l'année de la Société Française de Neuroradiologie. Il a travaillé en tant que chercheur universitaire à l'Université de Stanford (Californie, États-Unis) dans le groupe «ultra high field MR» dirigé par le Pr Rutt en 2012-2013, dans lequel il a acquis une expertise supplémentaire en physique et en méthode d'imagerie par résonance magnétique. Il a notamment développé de nouvelles méthodes d'imagerie pour explorer l'inflammation cérébrale in vivo (Tourdias et al. Neuroimage 2014). Il a rejoint le groupe de recherche de Stéphane Oliet nommé «Relation glie-neurone» au neurocentre Magendie, INSERM-U862 en 2014. Il partage actuellement son temps entre les activités cliniques du service de Neuroimagerie du CHU de Bordeaux et les activités de recherche du laboratoire. Sa thématique de recherche est centrée sur la physiopathologie de l'inflammation cérébrale avec le développement de biomarqueurs d'imagerie et est fortement translationnelle du petit animal au patient. Il a récemment reçu des subventions du laboratoire d'excellence «BRAIN» en tant qu'investigateur principal (projet «MEMO-MS» - 120 K€) et LabEx «TRAIL» en tant que co-investigateur principal (projet «HL-MRI» - 146 K€) pour lancer un nouveau projet sur les conséquences de l'inflammation cérébrale sur l'hippocampe qu'il dirige avec un technicien, un étudiant en maîtrise, un doctorant et un post-doctorant.

Sélection de cinq références

1. Tourdias T, Saranathan M, Levesque IR, Su J, Rutt BK. “Visualization of intra-thalamic nuclei with optimized white-matter-nulled MPRAGE at 7T”. Neuroimage. 2014 Jan 1;84:534-45.

2. Tourdias T, Dousset V. “Neuroinflammatory imaging biomarkers: relevance to multiple sclerosis and its therapy”. Neurotherapeutics 2013 Jan;10(1):111-23.

3. Tourdias T, Roggerone S, Filippi M, Rovaris M, Miller D, Petry K, Brochet B, Pruvo JP, Radüe E, Dousset V. “Assessment of disease activity in multiple sclerosis phenotypes with combined gadolinium- and superparamagnetic iron oxide-enhanced MR imaging”. Radiology 2012 Jul;264(1):225-33.

4. Tourdias T, Dragonu J, Fushimi Y, Deloire M, Boiziau C, Brochet B, Moonen C, Petry K, Dousset V. “Aquaporin4 expression correlates with apparent diffusion coefficient and hydrocephalus severity in rat brain: a combined MRI-histological study”. Neuroimage 2009 Aug 15;47(2):659-66.

5. Tourdias T, Dousset V, Sibon I, Pelé E, Ménégon P, Asselineau J, Pachai C, Rouanet F, Robinson P, Chene G, Orgogozo JM. “Magnetization transfer imaging shows tissue abnormalities in the reversible penumbra”. Stroke 2007 Dec;38(12):3165-71.



HAUT